Publié par : Fabien Thollot | 12 octobre, 2009

Mickey et Marvel se marrient ^_^

Pour 4 milliards de dollars, Disney s’offre Marvel Comics, permettant à l’empire créé par Walt Disney d’étendre ses droits de propriété intellectuelle sur plus de 5000 nouveaux personnages (dont de nombreux personnages emblématiques, connus et appréciés dans le monde entier).

Lu sur ecrans.fr :
Cette fusion-acquisition est le mariage de deux usines à mythes. Avec ce rachat, le monopole de Disney sur les créatures mythologiques modernes, qui accompagnent le consommateur global de la petite enfance à l’âge adulte, devient presque ­parfait. Dans ce registre, on ne voit que Harry ­Potter ou la galaxie Tolkien (le Seigneur des anneaux) qui échappent encore à l’empire Mickey. Ainsi que ­Superman et Batman, dans l’escarcelle de Time Warner.
Industriellement, pourtant, l’affaire tombe sous le sens, au point d’y voir The Ultimate Alliance, selon le titre d’un épisode du jeu Spider-Man. Le vivier de personnages et de fictions sur lequel Disney vient de faire main basse a de quoi nourrir ses activités pour le siècle qui vient. Aussi bien dans l’adaptation classique, au cinéma et en jeux vidéo, que dans la fabrication de dessins animés traditionnels ou en 3D, pour la télé, le grand écran ou directement en DVD, sans compter les créations d’attractions nouvelles dans les Disneyworld d’Europe, d’Asie et d’Amérique. L’expertise de Disney pour faire fructifier ce que le business appelle « IP » (propriété intellectuelle) n’étant plus à démontrer, les synergies envisagées donnent actuellement lieu à toutes les élucubrations dans la profession. Il semble acquis que les petits génies de Pixar auront leur carte à jouer dans l’intégration maison des réfugiés Marvel.

Stan Lee, le papa de Spiderman et nombreux autres personnages, semble satisfait :
« Je ne pouvais pas être plus heureux avec cet accord. C’est un grand changement pour Disney, pour Marvel et pour ma société Pow! Entertainment depuis les premières collaborations avec Disney. De tous les points de vue, cette fusion sera une réussite. »

Déjà les parodies fleurissent sur le net, voir par exemple le blog « It’s not a bad day »
Un petit échantillon ci-dessous :

disneymarvel

disneygetsmarvel







Et combien peuvent rapporter les personnages Marvel ? Le Journal du Net s’interroge, à partir des chiffres en provenance du site américain Box Office Mojo qui répertorie les recettes réalisées par chaque film.

1.) Spiderman, 2,5 milliards de dollars de recettes en 3 films (budget 597 millions $ – studio Sony)
2.) X-Men, 1,5 milliards de dollars de recettes en 4 films (budget 545 millions $ – studio 20th Century Fox –> News Corp)
3.) Les 4 Fantastiques, 620 millions de dollars de recettes en 2 films (budget 230 millions $ – studio 20th Century Fox –> News Corp)
4.) Iron Man, 586 millions de dollars de recettes en 1 film (budget 140 millions $ – studio Paramount –> Viacom Inc), le 2e film prévu en 2010
5.) Hulk, 509 millions de dollars de recettes en 2 films (budget 287 millions $ – studio Universal Pictures –> NBC Universal (80% GE + 20% Vivendi))
6.) Blade, 425 millions de dollars de recettes en 3 films (budget 164 millions $ – studio New Line Cinema –> Time Warner)
7.) Ghost Rider, 229 millions de dollars de recettes en 1 film (budget 110 millions $ – studio Sony)
8.) Daredevil, 179 millions de dollars de recettes en 1 film (budget 78 millions $ – studio 20th Century Fox –> News Corp)
9.) The Punisher, 65 millions de dollars de recettes en 1 film (budget 68 millions $ – studio Lions Gate (canadien, indépendant))
10.) Elektra, 56 millions de dollars de recettes en 1 film (budget 43 millions $ – studio 20th Century Fox –> News Corp)

Depuis le plus ancien (Blade 1) sorti en 1998, on obtient donc pour 19 films étalés sur 12 ans : 6,67 milliards de dollars de recette pour 2,26 milliards d’investissement.
De nombreux contrats courent jusqu’en 2017, mais Disney peut quand même espérer profiter rapidement de cette mane créative.

Et si on s’intéresse aux films d’animation ? L’empire Disney possède Pixar, tandis que Dreamworks reste indépendant et que Blue Sky appartient à la 20th Century Fox depuis 1997. De nombreuses adaptations des personnages Marvel sur ce média peuvent être envisagées.

1.) Shrek 2, 920/150, studio Dreamworks, 2004
2.) Le Monde de Némo, 865 / 94, studio Pixar, 2003
3.) Shrek 3, 799/160, studio Dreamworks, 2007
4.) L’Age de Glace 2, 652/80, studio Blue Sky,  2006
5.) Les Indestructibles, 631/92, studio Pixar, 2004
6.) Ratatouille, 621/150, studio Pixar, 2007
7.) Kung Fu Panda, 577/130, Dreamworks, 2008
8.) Madagascar, 533/75?, Dreamworks, 2005
9.) Monstres & Cie, 525/115, Pixar, 2001
10.) Toy Story 2, 485/90, Pixar, 1999
11.) Shrek, 484/60, Dreamworks, 2001
12.) Cars, 464/120, Pixar, 2006
13.) Happy Feet, 384/100, Animal Logic, 2006
14.) L’Age de Glace, 383/59, Blue Sky, 2002
15.) Gang de requins, 367/75, Dreamworks, 2004

En 10 ans, 8,69 milliards $ de recette pour 1,55 milliards $ d’investissement.
Pour Pixar, 3,59 pour 0,66 milliards. Encore plus rentable que les films.

En tout cas tous les fans attendant impatiemment le résultat de cette fusion.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :